Un blog sur la grossesse, une fausse bonne idée ?

Au début, tu te dis que créer un blog sur ta grossesse, ou plutôt sur le reste du monde ET ta grossesse, c’est l’idée de l’année, juste après la grossesse. Ben ouais. Tu sais, d’expérience, que tu vas traverser des moments difficiles, et tu te dis que, vu que l’écriture, c’est un peu ta catharsis, comme dirait Aristote, ça va te permettre d’évacuer, ça va te faire du bien, ça va révolutionner ta life.

Certes, ça fait du bien. Tu as vomi (au sens figuré) sur les médecins, les passants dans la rue, tu as déliré sur les remarques qu’on a pu te faire, ton blog a connu le succès, c’était bien. Tu as pu prendre du recul, ça t’a amusé, tu as même amusé les autres, et ça, ça te plait.

Mais tu n’avais pas pensé au double effet du blog, à l’effet boomerang qui attend la blogueuse en cloque, c’est l’angoisse que ça a pu semer autour de toi. Ouais. Tu as beau avoir mis dans la bannière du blog qu’il y avait de l’invention dans tes textes, certains de de tes proches ont pris ça vachement au sérieux, et du coup, ils craignent de t’énerver, et donc de « finir dans ton blog », ben ouais, c’est légitime.

Résultat ?

. On ne te demande plus si ça va,

. On ne te demande pas non plus si ça ne va pas,

. On ne te parle pas de ton futur enfant,

. On ne te pose, pour ainsi dire, plus aucune question,

. Plus personne n’a d’avis à te donner sur rien,

. Ça craint.

Normal, tu as « pondu » un article sur chacun de ces sujets.

Entre temps, ton toubib t’as mis en arrêt de travail car ça n’allait pas fort, et de fait, tu as réussi le double exploit de te couper 1) de tes proches grâce à ton blog, 2), de tes collègues grâce à ta santé. Tu ne peux donc plus échanger sur ta grossesse, ni sur ton travail, et pour le reste, il n’y a rien. Enfin si, tu pourrais discuter avec les mères à la sortie de l’école de ta fille, mais ça, c’est au-dessus de tes forces, même quand tu n’es pas enceinte.

Enfin bon… il te reste tout de même dans ta vie :

. Ta première fille,

. Ton amoureux,

. Ton chien diabétique et aveugle,

. Word (mais tu n’arrives pas à bosser),

. Tes blogs,

. Facebook, Twitter, Google.

Alors… Tu as beau te dire qu’on peut rire de tout, même de la grossesse, tu penses que tu aurais peut-être dû réfléchir avant d’écrire tout ça… Et tu te dis qu’il reste 2 mois et demi, et que ça va pas durer…

Publicités

7 réponses à “Un blog sur la grossesse, une fausse bonne idée ?

  1. Tu auras plus de temps pour partager avec nous ton quotidien de femme enceinte 🙂
    Toujours aussi agréable à lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s