Ceux dont la grossesse est le métier

Fabriquer un enfant, c’est un truc qui va (éventuellement) t’arriver une, deux ou trois fois dans ta vie (ou plus mais bon), alors qu’il y a une partie de la population qui ont fait de la grossesse un métier : je veux parler du personnel médical.

Parmi eux, il y a le gynécologue, l’échographe, mais aussi l’infirmier du laboratoire d’analyses médicales, la sage-femme, bref, plein de gens dont tu ne soupçonnes pas l’existence le reste du temps, à savoir lorsque tu es dans la « vraie vie ».

La grossesse, ce qui fait ton kiffe, ton bonheur et tes inquiétudes, eux, ça fait leur beurre et leurs épinards, ils en ont bavé pour en faire un métier, ils ont le savoir, et ce savoir toi, tu en as BESOIN. Tu vois la différence entre eux et toi ? C’est la même que aller au Mac Do de temps en temps, et bosser au Mac Do. Toi tu n’es pas en overdose, tu aimes le burger et les frites. Eux, ils savent ce qu’il y a dans le cheeseburger, ils connaissent l’envers du décor.

Très vite, tu vas réaliser que d’être enceinte, ça ne va pas te faire entrer dans l’univers du LoL. Ça commence quand tu vas récupérer les résultats de ton premier test de grossesse au laboratoire. Ne sachant pas comment tu vas prendre la nouvelle, la secrétaire s’applique à rester neutre, ce qui te donne l’impression qu’elle est en train d’annoncer la mort de la mère de Bambi à Bambi lui-même. Mais en fait non.

Après, tu vois ton gynécologue. Tu es plutôt contente. Mais lui, il est au travail. Il t’inspecte comme si c’était la révision des 100 000. Il te rappelle qu’il ne faut pas se réjouir, il te file des ordonnances, il te file un rendez-vous, il te file les jetons. Il est au boulot. Tu passes ton temps à te réjouir, toi, quand tu es au travail ? Non, ben lui non plus.

Puis tu vas faire ta première échographie. Grand moment pour toi et le papa. On va savoir si tout semble en place, on va voir pour la première fois le bébé, encore tout petit. Tu t’attends à un moment d’émotion ? Tu pourras sortir avec de bonnes nouvelles, mais c’est pas la coupe du monde de 98 non plus. L’échographe fait son boulot : elle inspecte, elle compte, elle mesure des trucs dont tu ne soupçonnais pas l’existence, elle fait un bilan. Tu ressors avec un dossier digne du dernier compte-rendu de l’assemblée générale du club de pétanque de Trifouillis-sur-Sorgue.

C’est ça, être confronté à des professionnels de la profession. Ce sont eux aussi qui vont te demander environ 87 fois en 9 mois quelle est la date de tes dernières règles. T’as intérêt de t’en rappeler, parce que la date de tes dernières règles, c’est un peu ton 1515 à toi, ton Marignan et ton 14 Juillet réunis. La date qu’il te faudra ressortir en chaque occasion, ou du moins à chaque fois que tu auras la chance de croiser un individu en blouse blanche.

Le plus souvent, ceux dont la grossesse est le métier ont de l’humanité en eux. Mais tu n’as pas toujours le temps de t’en apercevoir. Le temps qu’ils comptent les doigts, les reins ou les yeux de ton futur bébé, et tu as déjà oublié toutes tes questions. Alors, tu penses à eux lorsqu’ils ne sont pas ou boulot. Tu te dis que pour eux, la série « Urgences » c’est un documentaire sur leur travail, que Docteur House pourrait être leur collègue, et que ça, c’est pour toute leur vie, alors que dans ton cas, heureusement, ça va pas durer.

Publicités

2 réponses à “Ceux dont la grossesse est le métier

  1. Sinon tu peux opter pour un suivi global par une sage femme libérale. Certaines sont humaines et passionnées. Elle ont les compétences pour suivre ta grossesse de A à Z (des consultations d’1 heure où on discute aussi ^^) quand tout se passe bien, elles t’aident à préparer ton accouchement, si tu as de la chance ce sera même elle qui sera présente à ton accouchement, elle sera aussi là pour ton suivi du post-partum à son cabinet ou chez toi, elle pourra s’occuper de ta contraception après et de ton périnée aussi, si tu allaites elle pourra te soutenir même ! Il y en a certaines qui font des échographies 😉 Bref un autre monde existe, dommage que les premières concernées, à savoir les femmes, ne soient pas au courant ou ne puissent pas en bénéficier J

  2. Merci beaucoup. Je suis très bien suivie en fait. L’idée de ces textes est d’abord humoristique et de second degré. Merci cependant pour ce commentaire et ces informations !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s